Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Le nom de ce blog est sans doute évocateur de notre "nachid el watani" tant décrié par le passé parce que, associé au pouvoir Algérien illégitime. Après des décennies de disettes. Je voudrais faire de cet espace, un coin où tous mes compatriotes et autres amoureux de libertés, de démocratie, ou tout simplement d'histoire pourraient s'exprimer librement. En ce sens, nous vous souhaitons la bienvenue. En hommage à Nacer Hachiche, repose en paix et à bientôt ! Pour garder le contact avec notre chère patrie : http://www.alger-presse.com/index.php/presse-fr


Le Plan de sauvegarde de la Casbah d’Alger adopté par le gouvernement (source Algérie 360)

Publié par The Algerian Speaker sur 23 Février 2012, 14:28pm

Catégories : #TAKAFA (Culture)

 

Le décret exécutif pour la sauvegarde de la Casbah d’Alger a été adopté en réunion du gouvernement après réalisation en janvier dernier de l’enquête d’utilité publique, a affirmé mercredi le directeur général de l’Office national de gestion et d’exploitation des biens culturels (Ongebc).

 

Intervenant au cours d’une conférence de presse organisée par la fondation Casbah au forum d’El-Moudjahid à l’occasion de la journée nationale de la Casbah, M. Abdelouahab Zekagh, a expliqué que le retard enregistré dans l’adoption du décret d’exécution, “prévue initialement pour novembre 2011″, était “dû au report de l’enquête d’utilité publique qui n’a eu lieu qu’en janvier 2012″. ”Le dossier remis en mai 2010 a été approuvé en 2011 par l’APW d’Alger”, a encore expliqué M. Zekagh, également et chef de projet du plan permanent de sauvegarde de la Casbah d’Alger.

Unanimement salué, le décret exécutif portant adoption finale du plan permanent du secteur sauvegardé Casbah d’Alger doit être appliqué par l’Agence nationale des secteurs sauvegardés dont le directeur n’a pas encore été nommé, a dit M. Zekagh. ”Le fonctionnement de cette agence va changer le sort de tous les secteurs sauvegardés d’Algérie”, ont souligné les représentants de la fondation Casbah et M. Zekagh.

Durant les trois ans demi qu’a duré l’étude “des mesures d’urgence ont été prises par Ongebc pour sauver 394 bâtisses menaçant de s’écrouler. Ces mesures doivent bénéficier à 323 autres maisons dès le mois prochain”, ont-ils rappelé.

Le plan de sauvegarde de la Casbah d’Alger, élaboré par l’Onbgec concerne 1816 maisons sur une superficie de 105 hectares”, a par ailleurs dit M. Zekagh

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents